Coordonnées

  • 418 623-2424
  • 1 855 623-2424
  • 5100, boul. des Gradins, Québec, G2J 1N4
  • Relations médiatiques : eric.levesque@sfpq.qc.ca

Adresse courriel

communication@sfpq.qc.ca

(Si vous travaillez pour la fonction publique ou parapublique, écrivez-nous avec votre adresse courriel personnelle.)

Nouvelles

  • Nouvelles

Budget du Québec : Le personnel de l’État restera encore sur son appétit, s’attend le SFPQ

22 mars 2022

Alors qu’il manque cruellement de personnel dans les services à la population, les travailleuses et travailleurs de l’État, membres du SFPQ, ont rappelé ce midi au gouvernement Legault qu’il doit investir afin de valoriser les emplois dans la fonction publique. Il en va de la qualité des services publics. Lors d’une manifestation qui a eu lieu quelques heures avant le dépôt du Budget 2022-2023, les membres du SFPQ ont tenu à rappeler que les offres de ce gouvernement à ses employées et employés de la fonction publique sont complètement déconnectées de la réalité du marché du travail, de la hausse de l’inflation et de la pénurie de main-d’œuvre.

Lire la suite

  • Nouvelles

Une première journée de grève pour les membres du SFPQ dans la fonction publique

18 mars 2022

Environ 26 000 membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) seront en grève le 30 mars prochain. Un avis de grève a été expédié ce matin au ministre du Travail et au bureau de la ministre responsable du Secrétariat du Conseil du trésor, Sonia LeBel. Il s’agit de la première journée de grève des membres du SFPQ dans les ministères et organismes durant la négociation en cours.

Lire la suite

  • Nouvelles

Des syndicats de la fonction publique québécoise réclament des actions concrètes pour contrer les impacts de la pénurie de main-d'œuvre

14 mars 2022

Afin d'endiguer les problèmes de pénurie de main-d'œuvre qui mettent à mal les services publics, des syndicats représentant plus de 40 000 travailleurs et travailleuses de la fonction publique au Québec réclament des actions concrètes du gouvernement Legault. « Tous les employeurs du Québec font présentement des pieds et des mains afin d'attirer et de retenir le personnel nécessaire à leurs activités. Tous, sauf la fonction publique du Québec, qui semble penser qu'elle existe en dehors des contraintes du marché de l'emploi. Cette inaction pèse de plus en plus lourd sur les services publics au Québec et sur leur capacité à demeurer disponibles pour la population », expriment les organisations syndicales regroupant le SFPQ, SPGQ, APIGQ, SAPSCQ-CSN, SAPFQ. 

Lire la suite

  • Nouvelles

Les membres de l'accréditation Fonctionnaires votent en faveur de moyens de pression lourds, pouvant conduire à la grève

7 mars 2022

À l’issue d’une tournée de vote, les travailleuses et les travailleurs de l’accréditation Fonctionnaires, membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), se sont prononcés à 81 % pour la mise en place de moyens de pression lourds, pouvant conduire à des journées de grève, dans les prochaines semaines. Les journées de grève, au nombre de 10, pourraient être utilisées au moment jugé opportun.

Lire la suite

  • Nouvelles

Avis de la coalition Minimum18$ - « Maintenir les travailleuses et les travailleurs au salaire minimum dans la pauvreté : quel choix consternant ! »

4 mars 2022

Dans le cadre des consultations portant sur le projet de règlement modifiant le salaire minimum, la coalition Minimum18$, dont le SFPQ fait partie, dépose aujourd'hui un avis portant sur le salaire minimum au Québec. Les avantages d'une hausse du salaire minimum à 18 $ l'heure sont trop nombreux pour que le ministre du Travail, Jean Boulet, refuse d'en tenir compte.

Lire la suite

  • Nouvelles

Nouvelle campagne médiatique du SFPQ

1 mars 2022

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) occupera l’espace médiatique au cours des prochaines semaines avec une campagne visant à rappeler au gouvernement et à la population que la pénurie de main-d’œuvre frappe si fort en ce moment dans les services publics qu’elle menace la santé et la sécurité des Québécoises et des Québécois.

Lire la suite